François-Xavier Richard

Métiers d'art  Villa Kujoyama

Né en 1972 à Lille, François-Xavier Richard entre à l’école des Beaux Arts d’Angers et se destine au théâtre, mise en scène et scénographie. Il explore en parallèle de nombreuses techniques de gravure et de peinture. Diplômé, il participe à une expérience pédagogique grâce à laquelle il rencontre Véronique de la Hougue, du musée des arts décoratifs de Paris, et découvre l’entreprise Mauny, atelier de papier peint à la planche. Tout un univers dont il ignorait même l’existence s’ouvre à lui et il se passionne pour cet artisanat d’art oublié. En 1999, alors âgé de 27 ans, il crée l’Atelier d’Offard dans l’espoir de faire dialoguer une technique artisanale et les nouvelles technologies, la tradition et la création. Répondant aux exigences les plus pointues pour les monuments historiques ainsi qu’aux attentes les plus expérimentales pour des designers et des artistes, il recrée et invente ses outils au fur et à mesure des projets. L’atelier détient aujourd’hui l’un des savoir-faire les plus étendu dans le domaine du papier peint, et François-Xavier se consacre de plus en plus à l’exploration des langages propres au papier, matière dont il éprouve la sensualité et l’intimité dans une société dématérialisée. La résidence à la villa Kujoyama marque un tournant décisif dans cet engagement où il étudie le son du papier à travers un instrument expérimental : un orgue en papier. Tout en poursuivant la création de cet instrument, il travaille actuellement sur une installation dans le cadre de l’exposition Wonderlab à Tokyo ainsi que sur la conception et la réalisation d’un nouvel espace au Palais de Tokyo, le Toguna, impliquant notamment un matériaux qu’il a mis au point récemment : le carton pierre.