Laureline Galliot

Design  Villa Kujoyama  2018

Après des études de design de mode à l’ENSAAMA Olivier de Serres, Laureline Galliot (née en 1986) choisit d’étudier le design produit, puis fait un stage de six mois chez Marc Newson ltd à Londres avant d’être diplômée de l’ENSCI les ateliers. Lauréate de la Design Parade 8 à la Villa Noailles en 2013, elle collabore régulièrement avec le Centre Pompidou et a été exposée au Centre national des arts visuels ainsi qu’à Londres ou New-York.

La designer Laureline Galliot repense les méthodes utilisées dans le design industriel et la production en série pour coloriser les objets. Inspirée par ses propres peintures numériques, elle expérimente des logiciels de modélisation. Explorant l’impression 3D et la coloration virtuelle, ainsi que de nouvelles possibilités formelles pour les objets, elle utilise l’iPad comme une interface tactile pour relier le processus de conception et la main. Cela a donné lieu à une collection d’articles à usage domestique, une tirelire, des vases, une théière, une cruche, un plateau, un bol, des tissus (collaboration avec Backhausen pour la Vienna Design Week # 9) et des modèles de tapis (collections annuelles avec Nodus,Italie).”

Lors de sa résidence (Juillet – Décembre 2017) à la Villa Kujoyama de Kyoto, elle collabore avec des artisans japonais et mélange ses conceptions numériques picturales aux métiers traditionnels du Japon (tissus, masques et articles en céramique). LOTUS est une réinterprétation du plateau traditionnel pour les bols à thé Temmoku, une vaisselle en bois laqué rouge du Japon, connue sous le nom de vaisselle Negoro. Ce nouveau design reprend l’esthétique des pièces imprimées en 3D que Laureline avait précédemment conçues avec des techniques numériques grâce auxquelles elle reproduit librement les formes traditionnelles de la vaisselle, les déformant et les masquant avec sa sculpture numérique sur IPad.

illustration portrait: ©Laureline Galliot, Sunday evening / selfportrait, iPad painting, 2018

Laureline Galliot, Lotus – fruit bowl, 2018

________________________________________________________________________

Dimanche 30 septembre

11h30 – 13h   Conversation : « Les frontières de l’objet »
avec Pauline Abascal (Villa Kujoyama), Clément Carat (Casa de Velázquez), Laureline Galliot (Villa Kujoyama), Claire Lavabre (Villa Médicis) et Matthieu Peyroulet-Ghilini (Villa Kujoyama)
modération par Federico Nicolao

La pratique du design contemporain ne cesse d’évoluer et de se renouveler ces dernières années. Un ensemble de pratiques alternatives et procédés modernes s’est développé entraînant voire obligeant les designers à repenser leur activité, à tisser des relations avec les technologies numériques et renouer avec d’anciens matériaux devenus cruciaux dans la production contemporaine. Quelques-uns des designers et des artistes en résidence présentent leurs nouvelles créations en discutant des enjeux du design contemporain et des différences dans la pratique du design au Japon, en Espagne et en Italie.

entrée libre